Vente immobilière classique : comment ça marche ?

vente

La vente classique d’un bien immobilier est la formule la plus prisée par les vendeurs. Cependant, il ne suffit pas de transférer son bien à une autre personne en contrepartie d’une somme. Pour réussir cette vente, il faut passer par une procédure bien précise. Du choix d’une agence immobilière à la signature de l’acte de vente définitif, nous allons vous présenter le déroulement de ce type de vente.

Passer par une agence immobilière ou vendre en particulier

Pour vendre un bien (appartement, maison…), il est conseillé de passer par une agence immobilière. Celle-ci se chargera de vous alléger la tâche à travers l’estimation du prix du bien, la diffusion de l’annonce et recherche des acquéreurs potentiels. 

Bien sûr, l’agence immobilière sera rémunérée à raison de 3 à 8 % du prix de vente. À défaut de recourir à une agence spécialisée, vous optez pour une vente entre particuliers. Mais, cela nécessite du temps et un minimum de connaissance dans le domaine. 

Estimer la valeur de son bien immobilier

Pour une bonne estimation du prix de vente, l’avis d’un professionnel est fortement recommandé. Le prix devra être objectif et sera en adéquation avec les coûts du marché. Si vous n’avez pas une bonne connaissance de l’évolution du marché immobilier, vous pouvez facilement mal estimer la valeur de votre bien.

Trouver des acheteurs potentiels

Cette étape de la vente consiste à rechercher des acquéreurs en diffusant l’offre de vente. Pour ce faire, vous pouvez passer par une agence immobilière ou alors vous pouvez publier l’annonce vous-même. Mais, il faudra aussi vous attendre à gérer les visites, ce qui requiert un peu de temps. Si vous ne trouvez pas des clients, l’idéal est de mettre en valeur l’immobilier en utilisant des techniques efficaces comme le Home Staging. Après cela, vous n’aurez plus de difficulté à trouver un acquéreur. 

Signer l’acte de vente et remettre les clés

Lorsque vous trouvez un acheteur, vous devez maintenant passer à la signature de l’acte de vente. Cette formalité s’effectue devant les notaires des deux parties. Le contrat doit comporter des mentions obligatoires comme l’état civil des deux parties, la description du logement, le prix… et des diagnostics immobiliers. L’acte définitif sera publié au bureau des hypothèques et fera ainsi de l’acquéreur le nouveau propriétaire. Il pourra ainsi entrer en possession des clés.

A lire aussi :  Vente immobilière à l’étranger : les règles à connaitre absolument

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*